Aller au contenu principal

Un tracteur autonome dans les vergers américains

Bear Flag Robotics est une start-up américaine créée par deux jeunes inventeurs. Leur rêve ? Equiper les vergers californiens de tracteurs sans chauffeurs.

Le moment n’est pas forcément bien choisi pour une telle annonce. 10 jours à peine après l’accident de voiture autonome à Tempe dans l’Arizona, voici que la start-up américaine Bear Flag Robotics annonce vouloir développer des tracteurs sans chauffeurs pour l’arboriculture.

Heureusement, les tests s’annoncent beaucoup moins risqués que ceux des véhicules Uber. Dans des vergers aux allées bordées de pommiers, pas de mauvaise surprise au détour du chemin. Nul besoin d’opérateur derrière le volant. Le véhicule agricole peut donc progresser sans danger et effectuer certains travaux de routine, les traitements notamment.

Trouver de la main d’œuvre pour effectuer ce type de tâches devient difficile aux Etats-Unis. Préoccupés par ce constat, Igino Cafiero et Aubrey Donnellan, à l’initiative du projet, ont donc eu l’idée de construire un tracteur robot pour effectuer ces travaux agricoles. La technologie embarquée repose sur l’utilisation de capteurs et de caméras mais l’équipement n’utilise pas le GPS dont le signal pourrait être altéré par le couvert végétal. Si le guidage automatique fait ses preuves, le marché semble promis à un bel avenir. La jeune start-up de Palo Alto en Californie espère convaincre les concessionnaires locaux.

Igino Cafiero and Aubrey Donnellan, créateurs du tracteur arboricole autonome.

 

© Bear Flag Robotics

 

 


En relation

Thumbnail
#AgriFutur
Les robots avancent dans les vignes

Celui-là est jaune. Pour le moment, il tond l’herbe.

Thumbnail
#AgriFutur
Super Monster Wolf repousse les sangliers japonais mangeurs de riz

Il est vilain et effrayant et tant mieux puisque son rôle est de faire

Thumbnail
#AgriFutur
Le chanvre s'expose à Paris pour construire son avenir

De la plante au « béton » biosourcé, l’ancien couvent des Récolle