Aller au contenu principal

Un ministre dans les pas de « Louve » du supermarché coopératif

Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, dans les rayons de La Louve. © Xavier Remongin / Min.Agri.Fr

Jour de chance pour La Louve. C’est dans ce magasin coopératif alimentaire du 18e arrondissement de Paris que le ministre de l’Agriculture avait choisi de s’arrêter ce vendredi 13 octobre.  La Louve a ouvert ses portes ce printemps et compte 7 salariés et déjà plus de 5000 coopérateurs qui travaillent chacun 3 heures par mois. Elle fonctionne avec une marge fixe de 20 % quels que soient les produits. Pour Stéphane Travert, ce point de vente qui « crée de la valeur et de l'emploi » est un modèle « complémentaire » à la grande distribution. Au-delà de la « qualité » et de la « traçabilité », c’est un lieu « accessible à tous » qui permet de « lutter contre la précarité et d'éduquer au goût et aux saisons en milieu urbain ». Pour le ministre, ce mode de commerce réunit « tous les ingrédients du chantier 2 des Etats généraux de l'alimentation ». ». Prix bas pour les consommateurs, prix juste pour les producteurs. Cela valait bien un peu de promo.

Plus d’infos sur alim’agri, le site du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.


En relation

Thumbnail
#Agrilife
#Je fais mouche avec ma campagne d'activation

Une nouvelle campagne de communication a fait son apparition sur les réseaux sociau

Thumbnail
#Agrilife
Noa, 10 ans - L'érudition du saucisson

La « civilisation du saucisson » traverse les siècles et est multigénérationnelle.

Thumbnail
#Agrilife
Un marché inédit pour une MEL de cinquante ans

On connaissait le marché de Wazemmes et la grande braderie.

Thumbnail
#Agrilife
Une cité du siècle vert pour un centenaire

Les pesticides sont pris dans une tempête médiatique.