Aller au contenu principal

Sojalim - Plus de soja français pour importer moins

© Euralis

L’usine tourne depuis juillet mais elle n'a été officiellement inaugurée que le 8 septembre. Elle s’appelle Sojalim et est basée à Vic-en-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées. Née d’un partenariat entre le groupe coopératif Euralis et le groupe industriel et financier Avril, l’unité triturera des graines de soja, comme son nom l’indique. Du 100 % origine France, non OGM, qui permet aux producteurs de ne pas être tributaires des importations, brésiliennes notamment,  tout en développant une filière régionale. Le projet table sur 25 000 tonnes par an de soja français, dont 5000 tonnes de graines biologiques. L’investissement de 3,65 millions d’euros constitue ainsi une alternative locale d’approvisionnement en protéine végétale pour le secteur de la production animale du Sud-Ouest. La coopérative Fipso, spécialisée dans le porc, et l’enseigne de distribution Carrefour sont également partenaires de cette entreprise régionale.


En relation

Thumbnail
#Agrilife
L'élevage, oui, l'intensif, non

Ils ne sont pas contre l’élevage et mangent de la viande.

Thumbnail
#Agrilife
Le programme agricole africain du G7 ne séduit plus la France

La Nasan est-elle la voie de la sécurité alimentaire et la nutrition en Afriq

Thumbnail
#Agrilife
Trois jours pour devenir survivaliste

Développement durable, solutions d'autosuffisance, prévention des risques, protecti

Thumbnail
#Agrilife
Une minute pour briller sur les EGalim

Les EGalim se terminent et vous n'avez pas tout suivi.