Aller au contenu principal

Robotique - Les viticulteurs chargent la mule

La hotte de vendangeur sera-t-elle bientôt remisée au fond de la cave à vins ? Pas encore. Pourtant la robotisation avance à petits pas entre les rangs de vigne. Véhiculant une image beaucoup moins bucolique qu’un panier en osier, le Baudet-Rob est un robot qui se propose de faire le mulet dans le vignoble. Equipé de caméras et d’un GPS, la machine est capable de suivre son maître en transportant jusqu’à 300 kg. Du coup, même si elles perdent de leur charme, les vendanges sont beaucoup moins fatigantes.

L’assistant robot peut aider les agriculteurs et les viticulteurs dans de nombreux travaux, de récolte notamment. Depuis la mise au point par les chercheurs de l’Irstea (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture), la famille du robot-porteur suiveur s’est agrandie. Comme leur grand frère, Effinav et Effibot sont commercialisés à petite échelle. Et Baudet-Rob 2 prépare la suite. Celui-ci devrait être équipé d’un système de puces Radio Fréquence, qui utilise les ondes pour mesurer la distance de l’outil autonome au piéton. La position sera évaluée à quelques centimètres prêt, même par temps de brume, même de nuit. A quand les vendanges de glace robotisées en Alsace ?

Baudet-rob 1 suit fidèlement son maître. © Catherine Tailleux © Irstea

En relation

Thumbnail
#AgriTech
Sentinel 2 B, un deuxième satellite agricole pour Airbus

Quel est le rapport entre Airbus et l’agriculture ? La réponse se trouve du côté des étoiles.