Aller au contenu principal

Moins d'antibiotiques dans les élevages

© Sandra Roupnel

Bonne nouvelle sur le front de la lutte contre la résistance aux antibiotiques.

Le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert et la ministre de la Santé Agnès Buzyn ont salué le 6 octobre les résultats du premier plan Ecoantibio lancé pour la période 2012-2016 dans la filière française de l’élevage. Un « excellent bilan » pour reprendre leur propos. Et il est vrai que les résultats ont de quoi réjouir. L’Anses, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, et les ministères concernés annoncent « une baisse de l'exposition des animaux aux antibiotiques de 37 % sur la période 2012-2016, pour un objectif initial de -25 % ». Mieux que l’objectif !

L’évolution est encore plus marquée pour les antibiotiques dits critiques, qui font l'objet depuis 2016 de restrictions réglementaires pour leur prescription. Les scores atteints sont ainsi de - 75 % pour les fluoroquinolones et de - 81 % pour les céphalosporines de dernières générations. Moins d’antibiotique dans les élevages, moins d’antibiorésistance… C’est nos assiettes qui ont la banane !

 

© Ministère de l'Agriculture

En relation

Thumbnail
#Agrilife
Des chèvres débroussailleuses plus efficaces qu’un râteau

Si les incendies en Californie n’étaient pas si dramatiques, on pourrait sourire du

Thumbnail
#Agrilife
Pour que la biodiversité revienne à tire-d'aile

La biodiversité. Entre mot à la mode et véritable prise de conscience.

Thumbnail
#Agrilife
Un investisseur français sur les toits new-yorkais

Des serres high-tech pour cultiver des produits locaux.

Thumbnail
#Agrilife
La chasse aux pesticides présents dans l’air est ouverte

Quel air respire-t-on en bordure de champ cultivé ?