Aller au contenu principal

L’IGP Ile de beauté pour sept produits charcutiers corses

Comme la clémentine de Corse, sept produits de la salaison de l’Ile de beauté accèdent au label officiel de qualité IGP.

C’est le chant corse de la victoire pour u Cunsorziu di i salamaghji corsi. Au bout de près de 10 années de labeur, le consortium des salaisonniers corses se voit récompensé de ses efforts. Les sept produits emblématiques de la salaison de l’Ile de beauté viennent d’obtenir le précieux sésame de l’IGP, l’Indication géographique protégée.

Jambon sec, figatellu, coppa, lonzo, panzetta, bulagna et saucisson sec « de l’Ile de beauté » vont pouvoir arborer le logo rond qui garantit une aire géographique délimitée de production, le respect d’un cahier des charges rigoureux et une matière première 100 % origine France.

A l’approche de la saison touristique, l'IGP tombe à pic et les 11 entreprises familiales du consortium vont mettre les bouchées doubles pour faire découvrir leur savoir-faire insulaire.

Voir aussi  : Les salaisonniers de l'Ile de beauté chassent les idées reçues

et Combien de tranches de saucisson à l'apéro ? Les recommandations de l'Anses.

 


En relation

Thumbnail
#AgriFood
Exotisme et tradition : la recette du vendredi

Saucisse de Morteau et patate douce.

Thumbnail
#AgriFood
En France, le marché du bio sort de sa niche

Quand l'agriculture bio occupe 6,6% des terres agricoles et représente 20 % de cert

Thumbnail
#AgriFood
Du vin qui voyage en covoit'

Acheter du vin directement chez les producteurs sans se déplacer.

Thumbnail
#AgriFood
« On veut des frites », le mot d’ordre en Wallonie cette semaine

Une semaine de la frite vient de démarrer en Wallonie.