Aller au contenu principal

Les semences, petites pépites pour le commerce extérieur français

© Jean Nanteuil

Dans la grande famille de l’agroalimentaire, l’affaire Lactalis tient les médias et plombe l’ambiance. Pas facile de trouver un secteur où tout va bien. Et pourtant, en cherchant bien… on trouve la filière française des semences et plants.

Les professionnels ont annoncé cette semaine un solde de la balance commerciale française de 951 millions d’euros, en progression, en 2016-2017, de 5,6 % par rapport à la campagne précédente. La tendance à la hausse déjà amorcée se confirme grâce à « une hausse des prix des semences à l'exportation qui bénéficie à la majorité des groupes d'espèces » analyse le Gnis, le Groupement national interprofessionnel des semences et plants, dans son communiqué du 16 janvier. Autre facteur favorable : le développement de l'export des semences oléagineuses. Le commerce des semences de ces plantes cultivées pour leurs graines riches en matières grasses, tels que le tournesol et le colza, a dégagé en 2016-2017 un excédent de 237 millions d’euros, en augmentation de 25 % par rapport à la campagne précédente. Belle performance.

Voir aussi L'agroalimentaire pèse dans la balance commerciale française et La France dans la course  agricole agroalimentaire

 


En relation

Thumbnail
#AgriFood
Non, pas du mironton : la recette du vendredi

Le bœuf carottes en mode asiatique.

Thumbnail
#AgriFood
Exotisme et tradition : la recette du vendredi

Saucisse de Morteau et patate douce.

Thumbnail
#AgriFood
En France, le marché du bio sort de sa niche

Quand l'agriculture bio occupe 6,6% des terres agricoles et représente 20 % de cert

Thumbnail
#AgriFood
Du vin qui voyage en covoit'

Acheter du vin directement chez les producteurs sans se déplacer.