Aller au contenu principal

Les girafes de Thoiry disent merci aux animaux du Salon de l’agriculture

© antoinegaury/flickr

Rien ne se perd, tout se transforme. Les effluents organiques laissés après le passage des animaux au Salon de l’agriculture vont servir cette année à chauffer les pensionnaires du zoo de Thoiry.

Dimanche soir, 3 mars, les portes du Salon de l’agriculture vont se refermer. Les bêtes à concours du pavillon 1 vont rentrer dans leur ferme pour un repos bien mérité. L’opération grand nettoyage va commencer. Taureaux, vaches, brebis et autres animaux d’élevage partis, restent les effluents. Cette année, pour la première fois, une partie de ces déchets de « curage » va pouvoir être valorisée sous forme de biogaz. Une initiative inédite qui vise à sensibiliser les visiteurs du salon aux atouts de la méthanisation, solution énergétique et environnementale d’avenir pour le monde agricole.

La matière récupérée va être intégrée dans l’unité de méthanisation du zoo de Thoiry et contribuer ainsi à chauffer les installations. L’opération a été imaginée par GRTgaz et mise en œuvre par le salon en partenariat avec Thoiry Bioénergie.

Au total, la collecte pourrait représenter jusqu’à 250 tonnes de fumiers et lisiers. En équivalent énergie, cela représente une année de chauffage du bâtiment des mâles girafes de la réserve africaine du parc zoologique de Thoiry.


En relation

Thumbnail
#AgriFutur
Des microalgues pour nourrir les animaux

Inalve, c’est le nom d’une microalgue qui semble très prometteuse dans

Thumbnail
#AgriFutur
La start-up Pivot Bio sur la piste du microbiote des plantes cultivées

La start-up américaine Pivot Bio vient de lever des fonds pour bo