Aller au contenu principal

Les boulettes des étiquettes dénoncées surTwitter

L'étiquetage informe le consommateur et lui permet de choisir. En général, oui. Mais ce n'est pas garanti. Heureusement, les sentinelles des réseaux sociaux veillent.

DumDum allias @RemDumDum sur Twitter se décrit comme un « cultivateur beauceron, à la recherche d’une agriculture durable sans tabou avec les nouvelles technologies, d’une biodiversité utile et dynamique ».

L’actif agricole Rémy Duméry, sa véritable identité au champ, est aussi un agriconnecté passionné. A l’affût des actus qui grincent, des grains de sable dans les rouages et des coquilles marrantes ou navrantes, il tweete et retweete quotidiennement.

En ce moment, période de soldes, c’est la valse des étiquettes.

Aujourd'hui, il relaie une photo mise hier soir sur les réseaux sociaux par Céline Moreau. « Encore une erreur d’étiquetage ? » s’interroge la sentinelle devant un emballage de viande bovine d’Intermarché. Une viande bovine française… en provenance du Royaume Uni. A 8 h, ce matin, c’est un « vino de la tierra de Castilla » qui ne passe pas. Un vin rouge espagnol idéal pour le rôti du dimanche midi chez les Vegan ! DumDum voit rouge ! La Cuvée Désir ressemble étrangement à une grosse boulette. Aux légumes ou à la viande ? Une chose est sûre, on ne peut pas avaler n’importe quoi. Vigilance.

DumDum sur Twitter.


En relation

Thumbnail
#AgriFood
Sans farce (ni attrape) : la recette du vendredi

Une garniture fromagère en guise de farce pour une variante de la classique tomate

Thumbnail
#AgriFood
Des vitamines et du fer : la recette du vendredi

La pomme est de retour avec un peu d'avance cette année.

Thumbnail
#AgriFood
Un festival de couleurs : la recette du vendredi

C'est encore l'été et on en profite avec les légumes de saison.

Thumbnail
#AgriFood
Une tartine sans pain : la recette du vendredi

Ne la pelez pas, le contenu des assiettes n’en sera que plus coloré et plus léger.