Aller au contenu principal

L'élevage, oui, l'intensif, non

Il est normal d'élever mais toutes les formes d'élevage ne sont pas comparables. © François d'Alteroche

Ils ne sont pas contre l’élevage et mangent de la viande. Mais « l’enquête sur les éthiques alimentaires » montre un rejet de l’élevage intensif par plus d’un tiers des Français.

35 % des Français pensent qu'il faut interdire «la filière d'élevage intensif». C’est ce qui ressort d’une étude sur les «éthiques alimentaires des Français» menée  par le cabinet d’étude l’Obsoco. Les résultats de l’enquête ont été présentés par Philippe Moati, co-fondateur du cabinet l’Obsoco en charge de ce travail, à l’occasion d'un colloque organisé le 14 février par des opérateurs des filières bovines (1). L’étude complète, dont les premiers éléments ont été présentés en septembre a été financée par quatre acteurs impliqués dans la consommation agroalimentaire (2). Si plus d’un tiers sont partisans de dire stop à ce type d’élevage, 58 % des personnes interrogées pour cette enquête ont un avis moins tranché et pensent qu’il est possible de réglementer. Quant à l’encourager, seulement 3 % y sont favorables.

Pour consommer, il faut élever

L’enquête a mesuré également la perception des consommateurs vis-à-vis de l’élevage.

. 73% pensent qu'il est normal d'élever, d'abattre et de consommer des animaux,

. 59% pensent que les animaux ne doivent pas être mis au service de l'homme,

. 84% pensent que l'élevage intensif d'animaux est condamnable sur un plan moral,

. 55% pensent que l'animal est l'égal de l'homme et doit pouvoir bénéficier des mêmes droits.

L’élevage industriel doublement mal perçu

D’autres questions portaient sur la santé, l’environnement et le bien-être animal.

. 77% pensent qu'une consommation régulière raisonnable de viande ne nuit pas à la santé

. 81% pensent que l’élevage industriel est mauvais pour l’environnement

. 69% estiment qu'en mangeant de la viande issue de l’élevage industriel, on participe à la souffrance animale.

 

(1) Allice, France Conseil Elevage, FIEA, Races de France.

(2) La Fédération du commerce et de la distribution, Seb, Sodebo et Terrana.

 


En relation

Thumbnail
#Agrilife
Un investisseur français sur les toits new-yorkais

Des serres high-tech pour cultiver des produits locaux.

Thumbnail
#Agrilife
La chasse aux pesticides présents dans l’air est ouverte

Quel air respire-t-on en bordure de champ cultivé ?