Aller au contenu principal

Le Suédois Ikea se pique au jeu de l'agriculture urbaine

Les urbains américains rêvent de verdure dans le béton. Une tendance qui ne s'arrête pas à la déco. © Wicker Paradise / flickr

Aerofarms est une startup américaine basée dans la banlieue ouest de New York. Autant dire que le milieu urbain leur est très familier. En manque de verdure, ils ont commencé à rêver de petites plantes. Et c’est ainsi que leur jeune pousse a germé et s’est mise à grandir dans le béton. Plus exactement dans une discothèque désaffectée de Newark dans le New Jersey. Leur idée : empiler les cultures pour augmenter la productivité au m2. C’est le concept de ferme à étages, où l’on verticalise l'agriculture. Les végétaux sont produits hors sol et en lumière artificielle et leur croissance est scrutée par une équipe d’horticulteurs, d’informaticiens et d’ingénieurs. Et ça plait ! La petite entreprise n’en finit pas de lever des fonds. Depuis 2014, la startup a recueilli 130 millions d’euros pour remplir ses plateaux de légumes. La société Meraas, basée dans les Emirats arabes, a notamment apporté sa contribution financière pour implanter des aerofarms dans la région de Dubaï.

Dernier mécène en date : Ikea. Avec d’autres partenaires dont le fonds londonien ADM capital, la chaîne d’ameublement a contribué à remplir une nouvelle enveloppe de 40 millions d’euros. Mais pourquoi donc le géant suédois se pique-t-il au jeu de d’agriculture urbaine ? La réponse sera sans doute dans le prochain catalogue. Patience.


En relation

Thumbnail
#AgriFutur
Des microalgues pour nourrir les animaux

Inalve, c’est le nom d’une microalgue qui semble très prometteuse dans

Thumbnail
#AgriFutur
La start-up Pivot Bio sur la piste du microbiote des plantes cultivées

La start-up américaine Pivot Bio vient de lever des fonds pour bo

Thumbnail
#AgriFutur
L’avenir de l’agriculture passe par les énergies renouvelables

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie envisage de financer 50