Aller au contenu principal

Le prestige de monter à la capitale

A la Belle Epoque, les chevaux faisaient partie du décor des rues de Paris. Aujourd'hui, vaches, chèvres et brebis ne passent pas inaperçues dans la capitale.

Des vaches dans le jardin du Luxembourg, un troupeau de brebis dans le parc des Buttes-Chaumont. Le week-end dernier, sous un soleil printanier, certains coins de Paris avaient des allures de Festival des ruminants. Un spectacle étonnant pour les citadins et tout aussi inhabituel pour les animaux. Car « monter à la capitale » n’est pas à la portée de n’importe quelle bête. Il faut être sélectionnée. Fêter les 30 ans de Blason Prestige dans le jardin des sénateurs, par exemple, n’est réservé qu'aux championnes de la race Limousine. Pour un animal, gagner une place au Salon de l'agriculture est l'aboutissement d'un long parcours. La compétition est rude et « il faut être au top le jour J ».

Lire aussi  l'histoire d' Harmonica et de Malise.

 


En relation

Thumbnail
#AgriLife
La plateforme Airbnb sous le charme des campagnes françaises

La petite start-up américaine devenue gigantesque étend son réseau partout en Franc

Thumbnail
#AgriLife
L’agriculture recrute

L’agriculture peine à recruter.

Thumbnail
#AgriLife
La nature se moque de la Saint-Valentin. Et pourtant...

Le monde végétal peut aussi avoir ses histoires de cœur.

Thumbnail
#AgriLife
[Vidéo] Vis ma vie d'éleveur top chrono dans les montagnes du Jura

Pas besoin d'aller dans les étables pour croiser des agriculteurs.