Aller au contenu principal

Le méthane agricole fait chauffer la bioéconomie

© Jean Nanteuil

C’est une des applications de la bioéconomie, sujet stratégique pour l’agriculture en 2017. La méthanisation, ou comment créer de l’énergie à partir de déchets, est en plein essor.

Même si le gaz renouvelable n’est encore qu’une petite bulle noyée dans le gaz naturel fossile, en 2016, l’utilisation du biométhane dans le réseau de gaz, a augmenté de 162 %.

Début 2017, 26 sites d'injection de biométhane étaient répertoriés et « 241 projets en phase avancée » recensés. Et de nouvelles idées fusent pour produire cette énergie renouvelable. Sur le moyen et le long terme, le Ser, le GRDF et GRTgaz, acteurs de ces nouveaux projets, envisagent une gazéification de la biomasse sèche, ou encore une production d’hydrogène par électrolyse de l’eau à partir d’énergies renouvelables électriques - le Power-to-Gas pour les initiés - ou encore une valorisation des microalgues.

Et pourquoi pas aussi envisager un carburant à base de biogaz dans votre automobile ? Une énergie verte produite et utilisée localement par les transport transports des collectivités territoriales. Ca s’appelle le bioGNV et ça gaze déjà à Lille. La méthanisation de déchets de 7000 habitants produit de quoi faire rouler un bus pendant un an. Alors, imaginez, si on commence à parler de vaches et de cochons.

 

© Ministère de l'Agriculture

En relation

Thumbnail
#Agritrend
Comment ça pousse ? Quand le printemps arrive, les enfants se connectent à la terre

« Je peux prendre l’arrosoir pour l'emmener à l’école demain ? ».

Thumbnail
#Agritrend
[Exposition] Le « Double Je » des femmes en agriculture

A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes le ministère de l’A

Thumbnail
#Agritrend
Dans les fermes françaises, une chance sur 4 de tomber sur une patronne

En Europe, l’agriculture est un métier de « mec ».

Thumbnail
#Agritrend
Machos les agriculteurs ?

Une femme sur une moissonneuse batteuse, qui négocie directement le prix de ses bêt