Aller au contenu principal

La lentille verte du Puy bien gonflée

© Lentille verte du Puy

Pour Laurent Wauquiez, fraîchement élu à la tête du parti Les Républicains, c’est la semaine des bonnes nouvelles. Celle qui vient de tomber est de taille : une augmentation de 40 % de la production de lentille du Puy.

Pour l’homme politique, ancien maire du Puy-en Velay, qui se veut très attaché au monde rural de la Haute-Loire, cette information est, à n’en pas douter, bien plus grosse qu’une petite graine de légumineuses. Au total, 30 550 quintaux ont été récoltés en 2017. Les surfaces étaient cette année de 3845 hectares, sensiblement identiques à 2016. Ce sont surtout les rendements qui ont été au rendez-vous avec une moyenne de 8 qx/ha en 2017 contre 5 qx/ha l’année précédente.

Reste maintenant à assurer la commercialisation de cette meilleure récolte. Sur ce point, l’interprofession est très confiante. Pour son président Laurent Beraud, la lentille verte du Puy « bénéficie d’une bonne image auprès des consommateurs ». Une renommée renforcée par les actions de promotion telles que celles organisées en 2017 au Salon de l’agriculture et sur le Tour de France. Sans oublier le parrainage du club Le Puy Foot 43.

Ca roule pour la lentille française. Et même pas peur de la lentille du Canada.


En relation

Thumbnail
#AgriFood
La France dans la course de l'agricole et de l'agroalimentaire

Premier producteur européen de céréales, premier producteur européen de viande bovi

Thumbnail
#AgriFood
Les semences, petites pépites pour le commerce extérieur français

Dans la grande famille de l’agroalimentaire, l’affaire Lactalis tient les médias et

Thumbnail
#AgriFood
La recette du vendredi

Quand manger rapidement rime avec appétissant.