Aller au contenu principal

Jean-Marc Bournigal, Monsieur « big data» de l'agriculture

© Ministère de l'Agriculture

Créer un portail de données pour l’innovation en agriculture, c’est ce dont est chargé en 2017 Jean-Marc Bournigal, président d’Irstea, l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture. Missionné par Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, le responsable du « big data » agricole va travailler en relation avec les centres de gestion, les chambres d’agriculture, coopératives, tractoristes, agrochimistes, semenciers… Mutualiser les informations chiffrées, en apportant des garanties sur la façon de les utiliser. Rendre disponible au plus grand nombre, en restant dans un cadre où ces données sont anonymes et protégées. La tâche est immense quand on sait que des millions de données sont produites quotidiennement sur les exploitations agricoles. De quoi alimenter une base de données colossale et participer à la création de modèles prédictifs et d’outils d’aides à la décision. Un bon en avant pour les agriculteurs mais aussi pour la compréhension des relations agriculture-environnement-climat.


En relation

Thumbnail
#Agrilife
Des chèvres débroussailleuses plus efficaces qu’un râteau

Si les incendies en Californie n’étaient pas si dramatiques, on pourrait sourire du

Thumbnail
#Agrilife
Pour que la biodiversité revienne à tire-d'aile

La biodiversité. Entre mot à la mode et véritable prise de conscience.

Thumbnail
#Agrilife
Un investisseur français sur les toits new-yorkais

Des serres high-tech pour cultiver des produits locaux.

Thumbnail
#Agrilife
La chasse aux pesticides présents dans l’air est ouverte

Quel air respire-t-on en bordure de champ cultivé ?