Aller au contenu principal

Yannick Jadot ne défend pas les « crétins » qui attaquent les boucheries

Yannick Jadot ( image d'archives du Parlement européen - 2016 ) © Mathieu Cugnot / Parlement européen

Le gag de la boucherie Sanzot dans Tintin, c’était drôle. Rien à voir avec les attaques de boucheries par les activistes végans, consternantes. C’est pourtant avec un quolibet digne du Capitaine Haddock et de son mémorable « crétin des Alpes » que le député vert Yannick Jadot condamne ces actions.

Crétins. Le mot est lâché et il sort de la bouche de Yannick Jadot. Interrogé par Renaud Dély et Marc Fauvelle sur France Info le 12 octobre, le député européen Europe Ecologie les Verts (EELV) a employé ce terme pour commenter les exactions des végans à l’encontre des boucheries de certaines villes. « Oui, je condamne, très clairement, sans ambiguïtés » a-t-il assuré. « Ce sont aujourd’hui essentiellement des crétins qui sont en train de remettre en cause le combat ô combien légitime et important contre la souffrance animale ». Bien que farouchement « contre l’élevage concentrationnaire », il défend un modèle agricole, le modèle qu’il souhaite voir au cœur des politiques. « Je veux une agriculture qui respecte les paysans, qui respecte les animaux, l’environnement et notre alimentation ».

Voilà, c’est dit. « Je ne soutiens pas une seconde ces actions » a-t-il insisté dans son entretien radiophonique. Les crétins n’ont qu’à bien se tenir… ou rajouter un peu de sel iodé dans leur régime végan. C’est de cette manière, grâce aux bienfaits de l’iode, que l’on est venu en aide, au XXe siècle, aux crétins des Alpes observés dans cette région depuis plus d’un siècle.

Voir la vidéo de l'émission de France Info du 12/10/2018 sur Politiquemedia.


En relation

Thumbnail
#AgriLife
Que le grand Quiz me croque si je me trompe

Les abeilles ne sont pas des flemmardes.

Thumbnail
#AgriLife
Mon rêve américain dans le Nord Dakota

Le North Dakota est bien rouge sur la carte des Etats-Unis.