Aller au contenu principal

Antoine de Caunes ne veut pas rater le Mondial de tonte de moutons

Juillet 2019. Il reste un peu plus d’un an aux athlètes pour se préparer au grand Mondial. En Haute-Vienne la compétition s'organise. Il va falloir faire tomber la laine. Et que le meilleur tondeur de mouton gagne !

Savez-vous où se trouve Le Dorat ? Peut-être pas. Et pourtant, c’est dans cette commune de Haute-Vienne qu’aura lieu, du 4 au 7 juillet 2019, un Mondial… de tonte de moutons. Un exploit sportif hors du commun où s’affrontent les meilleurs tondeurs. Tonte, passage de relais et pause, retonte. Il faut tenir le rythme et ne pas craindre les troubles musculosquelettiques.  

Pour patienter avant la grande finale, les 24 h de la tonte ont eu lieu le 8 et 9 juin aux Hérolles dans la Vienne. Au total, 2566 brebis ont été tondues, soit 106 bêtes à l’heure pour 2 tondeurs travaillant en tandem. 2 h de tonte, 4 h de pause... Et la performance n'est pas réservée aux garçons. Eléonore et Jall ont réalisé pendant ces deux jours une tonte de haute qualité.

Des tondeurs, des ramasseurs de laine, des plieurs de toison. En 24 h non stop, 6 tonnes de laine ont été collectées. La manifestation est une vraie réussite collective.

Encore deux rendez-vous majeurs : le « concours national Limousin » à Châteauroux dans l’Indre et la rencontre « La ferme s’invite ». Et tout le monde sera fin prêt pour le Mondial. Christophe Riffaud, président de l’AMTM, l’Association pour le Mondial de tonte de moutons, commence à compter les moutons le soir pour s’endormir. Il faut dire que pour les Français, jouer à domicile est une grande première. Et l’enjeu est de taille : battre les Néo-Zélandais, tenants du titre.

Pour cet événement de taille, l’AMTM n’a pas lésiné sur la communication. Le « teasing » est assuré par Antoine De Caunes qui n’a pas hésité, pour l’occasion, à se transformer en véritable athlète de la tonte. Entre Dolly et lui, le courant de la tondeuse est passé. Et même si l’espoir du podium s’éloigne pour lui, il s’est pris au jeu et assure : « si vous ratez ça, vous aurez tout raté ».

Voir aussi bande annonce des 24 h de la tonte du 8 et 9 juin aux Hérolles,

et " Plus de 111 moutons tondus à l'heure ".

A découvrir aussi, un autre sujet pas rasoir sur les brebis :  " Raconte-moi une histoire de mouton boulonnais ".

 

 


En relation

Thumbnail
#Agrilife
Des chèvres débroussailleuses plus efficaces qu’un râteau

Si les incendies en Californie n’étaient pas si dramatiques, on pourrait sourire du

Thumbnail
#Agrilife
Pour que la biodiversité revienne à tire-d'aile

La biodiversité. Entre mot à la mode et véritable prise de conscience.

Thumbnail
#Agrilife
Un investisseur français sur les toits new-yorkais

Des serres high-tech pour cultiver des produits locaux.

Thumbnail
#Agrilife
La chasse aux pesticides présents dans l’air est ouverte

Quel air respire-t-on en bordure de champ cultivé ?