Aller au contenu principal

Photo philo : le livre du week-end

© Dunod

Dans l'univers du tout numérique, l'auteur analyse l'envie irrépressible de photographier. Résiste ! C'est ce qu'il suggère.

No photo - Photographions moins pour vivre mieux !

Mais d’où vient-donc cette irrépressible envie de photographier, tout, partout, tout le temps ? C’est la question que se pose l’auteur, journaliste et photographe par ailleurs. En une petite trentaine de chapitres courts mais incisifs, Pierrick Bourgault parle de Narcisse à l’ère numérique mais aussi des dégâts que cause la photo à tout va : photographier modifie la gastronomie, photographier perturbe ma présence au monde et même photographier justifie l’esclavage et pollue la planète ose-t-il ! Il enchaîne ensuite avec une « petite philo de la photo » avant de donner quelques clés pour « reprendre l’initiative ». Un ouvrage amusant mais qui donne à réfléchir, illustré par 26 illustrations de Christine Lesueur.

« No photo. Photographions moins pour vivre mieux ! » est un livre de Pierrick Bourgault paru aux éditions Dunod.

Prix : 12,90 euros.

 

 


En relation

Thumbnail
#AgriBook
Papillons et libertés : le livre du week-end

Ouvrez, ouvrez le bocal aux papillons… « Regardez-les s’envoler, c’est beau », dit

Thumbnail
#AgriBook
L’Estonie comme modèle digital ? Le livre du week-end

L’Estonie est un Etat de 45 000 km2 située sur les rives de la mer Baltique et avec une frontière

Thumbnail
#AgriBook
Entre Vouvray et Californie : le livre du week-end

Tout démarre dans la région de Vouvray à la toute fin du XIXe siècle.

Thumbnail
#AgriBook
La PAC en question : le livre du week-end

La politique agricole commune est source de questionnement.