Aller au contenu principal

Pas de cerises traitées au diméthoate en France

© Maya83 / flickr

Les cerises vendues sur les étalages français doivent être garanties « sans diméthoate ». La mesure de sécurité sanitaire des aliments s‘applique à la production française et aux importations pour lesquelles l’arrêté vient d’être reconduit pour la troisième année.

Le diméthoate est un insecticide efficace contre la mouche de la cerise, un ravageur dont les producteurs se passeraient bien. Mais ce qui est bon pour la santé de la cerise ne l’est pas forcément pour la nôtre. C’est ainsi que le pesticide est interdit d’utilisation en France, pour le bien des consommateurs. En février 2016, l'Agence nationale de sécurité sanitaire des aliments (Anses) a décidé de retirer l'autorisation de mise sur le marché de ce produit phytosanitaire, estimant qu'il constitue un risque sérieux pour la santé humaine.

Pour que les cerises indésirables soient bannies de l’ensemble des étalages français, la France a également déclenché pour la première fois en avril 2016 une « clause de sauvegarde ». L’arrêté a été reconduit en 2017 et le sera aussi en 2018. La décision est officielle depuis le 10 avril : les ministères de l'Economie et de l'Agriculture reconduisent pour un an l'embargo sur les importations de cerises fraîches en provenance de pays dans lesquels l'utilisation de ce pesticide est autorisée sur les cerisiers.

Pas de diméthoate sur les cerises, ni dans les vergers, ni dans les paniers. La France souhaite même que l’ensemble de l’Union européenne lui emboîte le pas et a de nouveau demandé à Bruxelles, le 19 mars, de prendre des mesures d'urgence pour interdire l'utilisation du diméthoate sur les cerisiers. A suivre.

 

Voir aussi Les parasites ne s'arrêtent pas aux frontières.

 


En relation

Thumbnail
#AgriFood
La recette du vendredi

Le chimichurri est un condiment sud américain à base de piment, originaire d'Argent

Thumbnail
#AgriFood
La recette du vendredi

Un peu de cuisine mexicaine avec des burritos.

Thumbnail
#AgriFood
400 000 produits alimentaires passés au crible d’Open food facts

Nos assiettes sont sources d’inspiration pour le numérique et l’open data.

Thumbnail
#AgriFood
Une appli pour choisir son resto ou son boucher en toute confiance

En un an, l’appli Alim’confiance a été téléchargée par 230 000 utilisateurs.