Aller au contenu principal

Paolin Pascot veut « plus d’argent pour nos start-up »

Paolin Pascot. © Pascal Xicluna/Min.Agri.Fr

C'est un jeune chef d'entreprise qui cherche des solutions digitales innovantes pour l'agriculture de demain. Il s'appelle Paolin Pascot et lance un appel à investissement. Les start-up du monde agricole français en ont absolument besoin pour ne pas se laisser distancer.

Paolin Pascot est président de l’association La ferme digitale qui regroupe une trentaine de start-up. Il est également co-fondateur de la plateforme d'achats Agriconomie. Le jeune entrepreneur commence à être connu dans le petit monde des nouvelles technologies agricoles. Invité, le 23 février, aux 1ères Controverses organisées par le groupe de presse Réussir-Agra, il a donné clairement son avis : il faut « plus d’argent pour nos start-up ». Et de comparer la France et les Etats-Unis dans son domaine d’activités. L’américain Farmers Business Network a levé 110 millions de dollars fin 2017, a rappelé Paolin Pascot, soit l’équivalent de ce qui est investi en « trois à quatre ans » dans l’Hexagone. Des levées de fonds similaires sont effectuées en Chine dans les start-up agricoles et, selon lui, « des investissements massifs » ont aussi lieu en Israël. En France, « il faut créer plus de synergies avec les grands groupes, par des joint-ventures, des partenariats » et que « les banques, les fonds d’investissements affluent au capital de nos entreprises ». Un appel qui doit être entendu « faute de quoi, on sera dominés, » assure-t-il. Pour Paolin Pascot, le scénario ne serait pas adapté car « la France fait partie des grandes puissances agricoles dans le monde » et vaut donc bien qu’on y développe la ferme du futur.

 

 


En relation

Thumbnail
#AgriFutur
Des microalgues pour nourrir les animaux

Inalve, c’est le nom d’une microalgue qui semble très prometteuse dans

Thumbnail
#AgriFutur
La start-up Pivot Bio sur la piste du microbiote des plantes cultivées

La start-up américaine Pivot Bio vient de lever des fonds pour bo

Thumbnail
#AgriFutur
L’avenir de l’agriculture passe par les énergies renouvelables

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie envisage de financer 50