Aller au contenu principal

L’IGP Ile de beauté pour sept produits charcutiers corses

Comme la clémentine de Corse, sept produits de la salaison de l’Ile de beauté accèdent au label officiel de qualité IGP.

C’est le chant corse de la victoire pour u Cunsorziu di i salamaghji corsi. Au bout de près de 10 années de labeur, le consortium des salaisonniers corses se voit récompensé de ses efforts. Les sept produits emblématiques de la salaison de l’Ile de beauté viennent d’obtenir le précieux sésame de l’IGP, l’Indication géographique protégée.

Jambon sec, figatellu, coppa, lonzo, panzetta, bulagna et saucisson sec « de l’Ile de beauté » vont pouvoir arborer le logo rond qui garantit une aire géographique délimitée de production, le respect d’un cahier des charges rigoureux et une matière première 100 % origine France.

A l’approche de la saison touristique, l'IGP tombe à pic et les 11 entreprises familiales du consortium vont mettre les bouchées doubles pour faire découvrir leur savoir-faire insulaire.

Voir aussi  : Les salaisonniers de l'Ile de beauté chassent les idées reçues

et Combien de tranches de saucisson à l'apéro ? Les recommandations de l'Anses.

 


En relation

Thumbnail
#AgriFood
Une touche méditerranéenne : la recette du vendredi

Doubeurre, le deuxième nom de la courge butternut, et patate douce.

Thumbnail
#AgriFood
Le grillon déshydraté, très tendance à l'apéro

L'insecte va-t-il faire partie de notre alimentation de demain ?

Thumbnail
#AgriFood
Combien de sucre(s) dans le café ? Suivez les recommandations

Bien tentante la petite mignardise au bord de la tasse. Mais que va dire l’OMS ?

Thumbnail
#AgriFood
Des nids sans plumes : la recette du vendredi

Une façon originale et esthétique de cuisiner l'endive.