Aller au contenu principal

Les produits agricoles en train vers la Chine ?

© Gabriel Omnès

Les échanges commerciaux entre l’Asie et l’Europe passaient autrefois par la route de la soie. Aujourd’hui, les liaisons se font par bateau mais le train est une voie envisagée.

Le 10 janvier s’est tenu à Paris un colloque franco-chinois sur « Les nouvelles routes de la soie ». A cette occasion, Carole Ly, responsable de la mission des affaires européennes et internationales de FranceAgriMer, a évoqué la possibilité d’un transport en train pour l’acheminement de certains produits vers la Chine

« Le train est quelque chose d’assez regardé en ce moment par les filières agricoles françaises » a-t-elle assuré. Le train permettrait de réduire le temps de trajet, de 45 jours par mer, à 15 jours, facilitant ainsi l’envoi de produits périssables. Aujourd’hui, les trains directs pour la Chine partent de Duisbourg en Allemagne. Cependant, au sein de FranceAgriMer, l’établissement national des produits de l’agriculture et de la mer, il existe « un groupe de travail avec les filières agricoles » en lien avec la SNCF, a également précisé Carole Ly. Le sujet est peut-être en bonne voie…


En relation

Thumbnail
#AgriLife
La plateforme Airbnb sous le charme des campagnes françaises

La petite start-up américaine devenue gigantesque étend son réseau partout en Franc

Thumbnail
#AgriLife
Le prestige de monter à la capitale

A la Belle Epoque, les chevaux faisaient partie du décor des rues de Paris.

Thumbnail
#AgriLife
L’agriculture recrute

L’agriculture peine à recruter.

Thumbnail
#AgriLife
La nature se moque de la Saint-Valentin. Et pourtant...

Le monde végétal peut aussi avoir ses histoires de cœur.