Aller au contenu principal

Les enfants de Neuilly sa terre tentent le buzz avec un jardin du 93

C'est le Neuilly du 93, un genre de Neuilly sa terre où les enfants de 1 à 14 ans cultivent des pommes de terre et autres légumes en poussant la chansonnette.

Christian Demuynck, maire de Neuilly-Plaisance, aime l’agriculture ! Dans sa ville où vivent aujourd’hui quelque 22 000 habitants poussaient il n’y a pas si longtemps blé, pomme de terre, betterave et autre maïs. En 2016, le houblon y a même pris sa place pour l’apparition furtive d’une Blonde nocéenne, la bière locale des habitants de Neuilly-Plaisance, les Nocéens. Mais prise entre Paris à 12 km et Disneyland à 30 km, la commune a du mal à résister aux assauts du béton.

Pourtant, Mr Le Maire en est convaincu : « créer un rapport à la terre permet de tisser du lien social et d’appréhender les valeurs de partage, de travail et de patience, indispensable au vivre-ensemble ». C’est pourquoi, il a créé le Club des petits planteurs. 500 enfants de la ville, de 1 à 14 ans, participent ainsi tout au long de l’année à des animations ludiques et pédagogiques autour de l’agriculture et du jardinage. En 2018, les futurs spécialistes du végétal ont pu visiter le Salon de l’agriculture mais aussi participer à de nombreux ateliers pratiques. Depuis 2014, ils plantent notamment la « Belle de Neuilly-Plaisance », une pomme de terre qui a décidé de faire écho à la « Belle de Fontenay », sans doute originaire de Fontenay-sous-bois, dans le département voisin. Seine-Saint-Denis contre Val-de-Marne. Patate du 93 contre patate du 94, une véritable guerre des gangs agricole ! La Belle de Neuilly sa terre sera récoltée le 1er septembre, à l’issue d’un parcours végétal pendant lequel les enfants sont invités à se poser quelques questions : « comment semer, quand récolter, pourquoi enlever les mauvaises herbes ? … ».

En attendant, pour exprimer tout leur plaisir, les petits planteurs poussent la chansonnette. Evidemment, on est loin des « Choristes » mais ces chanteurs en herbe y mettent tout leur « chœur ».


En relation

Thumbnail
#AgriLife
Yannick Jadot ne défend pas les « crétins » qui attaquent les boucheries

Le gag de la boucherie Sanzot dans Tintin, c’était drôle.

Thumbnail
#AgriLife
Remue-ménage autour de la cage

L’élevage et la cage ne font pas bon ménage dans les médias.

Thumbnail
#AgriLife
Une pétition « contre le totalitarisme alimentaire »

Garantir la liberté de tous en matière d’alimentation.

Thumbnail
#AgriLife
Aquakultor - Dans la peau d'un pisciculteur, le temps d’un jeu vidéo

Aquakultor est un jeu de simulation, né de l’imagination de deux chercheurs.