Aller au contenu principal

Le LFDay connecte les acteurs de l’agriculture de demain

Table ronde distribution. Serge Papin entouré de Nicole Ouvrard d'Agra et Paolin Pascot de la Ferme digitale. © Vincent Motin

La 2e journée de la Ferme digitale s’est déroulée le 12 juin. Un grand meeting pour dessiner l’agriculture de demain, digitale et connectée.

Ce 12 juin, le petit monde des start-up de l’agtech avait rendez-vous à la deuxième édition du LFDay. 1200 personnes et pas moins de 106 exposants dont 50 entreprises étrangères étaient présents à la  Cité des sciences et de l’industrie. Pour l’occasion, 10 start-up made in USA avaient fait le déplacement.

A l’initiative de l’événement, la Ferme digitale (LFD) et son désormais médiatique chef de file Paolin Pascot, jeune patron d’Agriconomie.com, start-up fondée en 2014.  Dans les stands, beaucoup de nouveautés high-tech très connectées à découvrir. Mais la journée était aussi l’occasion de débats et d’échanges, avec des keynotes et trois tables rondes :  Agronomie et data, agriculture urbaine et distribution.  Serge Papin, ancien PDG de Système U, a eu la lourde charge de représenter la grande distribution face aux agriculteurs.

La communauté LFD avait le sourire et les acteurs du monde agricole qui veulent créer la ferme de demain commencent à faire parler d’eux. Même Guillaume Meurice, journaliste de France Inter, a discrètement promené son micro dans les allées. Pas pour caresser dans le sens du poil, bien-sûr ! Le moment Meurice est fait pour gratter. Il n’empêche, " la start-up nation " a réussi à l’attirer pour une " visite guidée dans le nouveau monde de l’agriculture ".

En 2018, la grande famille digitale compte 30 membres et continue à s’agrandir. Quatre nouveaux venus ont été annoncés lors de la rencontre :  Connecting food, spécialiste de la blockchain dans l’alimentaire ; Exotic systems, spécialiste de la conception et la fabrication d’objets connectés simples ; Perfarmer qui développe une plateforme permettant à une communauté d’agriculteurs indépendants de " prendre de meilleures décisions grâce à l’intelligence collective " ; Twil, une plateforme de mise en relation des vignerons avec des consommateurs de vin.

La sphère du monde agricole " disruptif " croît. Pourquoi ne pas y croire ?

 

Voir aussi LFDay  " The place to be " et      " Pour une Ferme digitale sans frontières "

 

 


En relation

Thumbnail
#AgriFutur
Ecorobotix traite les mauvaises herbes une par une

C'est un robot a qui on a appris à faire la différence entre un épinard et un séneç

Thumbnail
#AgriFutur
LFDay - " The place to be " pour les start-up de l'Agtech

Le LFDay deuxième édition se déroulera le 12 juin au Palais des Congrès de la Cité

Thumbnail
#AgriFutur
Vine Health Watch promet de moins traiter les vignes

Prédire les maladies de la vigne pour traiter moins.

Thumbnail
#AgriFutur
La télédétection « is watching » un million d’hectares de terres agricoles françaises

Quand les images satellites se mettent au service de l'agriculture, télédétection r