Aller au contenu principal

[AgroEconomicus] Deuxième manifeste d’un agri-acteur de la révolution numérique

Après Agronuméricus, voici AgroEconomicus. Le deuxième ouvrage d’Hervé Pillaud sera chez les libraires le 8 février, au prix de 29 €. Entré dans l’ère du numérique, l’agriculteur vendéen s’est transformé en véritable ambassadeur du monde agricole. Sa devise, ne « jamais subir », pour reprendre les termes du Maréchal de Lattre de Tassigny, autre Vendéen cher à son cœur. C’est donc avec un esprit de pionnier qu’il a décidé d’accompagner ce qu’il estime être une véritable « révolution anthropologique ». Il intègre les moyens très novateurs à sa disposition aujourd’hui pour construire l’agriculture de demain. Sans jamais perdre de vue le consommateur, le « mangeur », le « client ultime », « qui a besoin de savoir ce que nous mettons dans son assiette ». La mutation passe par les réseaux, les plateformes, le stockage et la transmission d’informations, la « blockchain ». Autant de technologies qui vont permettre de « mobiliser l’intelligence collective ». « Le réseau est dans les gènes de l’agriculture et plus globalement du monde rural », confie-t-il à Delphine Bisson d’Agri 85. « Les exemples de réussite en la matière ne manquent pas, ils sont décrits dans le livre ». Un petit coup de promo pour son « manifeste d’agriculture collabor’active. » L’homme est aussi agile en communication.


En relation

Thumbnail
#Agrilife
Un investisseur français sur les toits new-yorkais

Des serres high-tech pour cultiver des produits locaux.

Thumbnail
#Agrilife
La chasse aux pesticides présents dans l’air est ouverte

Quel air respire-t-on en bordure de champ cultivé ?