Aller au contenu principal

4 pistes anti-gaspi-ali

Quatre pistes pour lutter contre le gaspillage alimentaire ont été tracées lors des EGalim. © Marie-Annick Carré

Guillaume Garot, député de la Mayenne et ancien ministre chargé de l’agroalimentaire, préside l’atelier 10 des Etats généraux de l’alimentation qui concerne la lutte contre le gaspillage alimentaire. Il a retenu quatre axes de travail :

. le premier est « l’action à  l’échelon du territoire » pour créer des emplois permettant de valoriser les produits alimentaires encore consommables (soupes ou coulis à partir d’invendus de légumes, confitures à partir d’invendus de fruits, bière à partir de pain sec, etc.) ou recyclables (fertilisants à partir de déchets de cuisines) ;
. le deuxième porte sur « les freins réglementaires à lever », notamment en améliorant la fiscalité ;
. le troisième vise à améliorer « la formation des professionnels » pour moins gaspiller ;
. le quatrième est l’éducation dès l’enfance notamment à travers les programmes scolaires.
 

www.agrapresse.fr

AGRA l’agence d’information des politiques et de l’économie agricoles et agroalimentaires, basée à Paris et Bruxelles.


En relation

Thumbnail
#Agra data
1,1 milliard d’euros

C’est la somme que va dépenser Parmalat, filiale de Lactalis, pour acquérir la division « f

Thumbnail
#Agra data
+18%

C'est la progression des ventes de produits français issus du commerce équitable en

Thumbnail
#Agra data
Trois fois plus

La transformation de biomasse en gaz injectable pourrait quasi tripler par rapport à 2010.

Thumbnail
#Agra data
30,5 millions de tonnes

C’est le volume moyen de blé exporté chaque année par l’Union européenne entre 2014 et 2016