Aller au contenu principal

4 pistes anti-gaspi-ali

Quatre pistes pour lutter contre le gaspillage alimentaire ont été tracées lors des EGalim. © Marie-Annick Carré

Guillaume Garot, député de la Mayenne et ancien ministre chargé de l’agroalimentaire, préside l’atelier 10 des Etats généraux de l’alimentation qui concerne la lutte contre le gaspillage alimentaire. Il a retenu quatre axes de travail :

. le premier est « l’action à  l’échelon du territoire » pour créer des emplois permettant de valoriser les produits alimentaires encore consommables (soupes ou coulis à partir d’invendus de légumes, confitures à partir d’invendus de fruits, bière à partir de pain sec, etc.) ou recyclables (fertilisants à partir de déchets de cuisines) ;
. le deuxième porte sur « les freins réglementaires à lever », notamment en améliorant la fiscalité ;
. le troisième vise à améliorer « la formation des professionnels » pour moins gaspiller ;
. le quatrième est l’éducation dès l’enfance notamment à travers les programmes scolaires.
 

www.agrapresse.fr

AGRA l’agence d’information des politiques et de l’économie agricoles et agroalimentaires, basée à Paris et Bruxelles.


En relation

Thumbnail
#Agra data
80%

Quelque 80% des Français continuent à manger de la viande de lapin, « et à en avoir une bonne ima

Thumbnail
#Agra data
1,5 million de tonnes

En 2018, la récolte de pommes françaises devrait afficher 1,5 million de tonnes, selon l’As

Thumbnail
#Agra data
3 M€

Trois millions d’euros, c’est le montant de l’aide accordée aux a

Thumbnail
#Agra data
52

C’est le nombre de races bovines officiellement reconnues par le ministère de l’Agric