Aller au contenu principal

Deux licornes du microbiote des plantes dans le monde des start-up

© Emre Ayaroglu / flickr

Si sa valeur est estimée à plus d’un milliard de dollars, une start-up est une « licorne ». Le monde du microbiote végétal en compte au moins deux. Aux States, à Boston, dans le Massachusetts.

Elles sont toutes deux basées à Boston, travaillent toutes deux sur les micro-organismes au service de l’agriculture et sont toutes deux  devenues ces derniers jours des « licornes ». C’est le terme consacré pour désigner des start-up dont la valeur est estimée à plus d’un milliard de dollars.

Si le microbiote des plantes est leur fonds de commerce, les deux entreprises ont choisi des modèles très différents.

La première s’appelle Indigo et vient de lever 203M$.  La plus grosse levée de fonds pour une start-up spécialisée en agriculture, selon les analystes américains d’Agfunder. Indigo commercialise des semences (blé, soja, maïs) enrobées de micro-organismes permettant de protéger la plante et favoriser son développement.

L'autre licorne de la semaine s'appelle Ginkgo et vient de lever 275M$. C'est une spécialiste de la modification génétique des micro-organismes qui ne travaille pas uniquement pour l'agriculture. Elle a créé récemment une joint-venture avec Bayer pour développer des intrants. La start-up qui voit grand s’intéresse à l’infiniment petit : les gènes portés par l’ADN.

 

 


En relation

Thumbnail
#AgriFutur
Le très haut débit jusqu’au bout des champs

Fin annoncée des zones blanches dans les campagnes.

Thumbnail
#AgriFutur
La distribution cultive sa relation avec l'agriculture

L'agriculture, verticale ou horizontale, est entrée par la petite porte dans la gra

Thumbnail
#AgriFutur
CES de Las Vegas - Un salon qui sent bon le high-tech

Dans les allées du CES à Las Vegas, c'est le grand déballage du high-tech.

Thumbnail
#AgriFutur
Guerre des terres à Gonesse City

Christiane Lambert et José Bové réunis par leur signature au bas d’une Tribune dans