Aller au contenu principal

De Paris à New-York, une culture du vin différente

© Jean-Charles Gutner

La France et les Etats-Unis sont les deux principaux pays consommateurs de vin dans le monde. L'agence parisienne Sowine a présenté, le 24 novembre, une étude commandée par le Salon Vinisud sur les différences de consommation entre Paris et New-York.

L’enquête met notamment en évidence la plus grande sensibilité des consommateurs parisiens aux labels « responsables ». Une tendance observée en particulier chez les plus jeunes consommateurs, les fameux « Millennials » de 21 à 35 ans. Ainsi les Parisiens prêts à payer un peu plus cher une bouteille labellisée sont, en pourcentage, plus nombreux que les New-yorkais.

Par ailleurs, l'étude rappelle qu'à New-York, la part de jeunes intéressés par le vin est plus grande qu'à Paris.

L’explication est peut-être à trouver dans la volonté des nouvelles générations de se démarquer des plus anciennes. Les jeunes Parisiens veulent découvrir d’autres boissons que le vin qui était celle de leurs parents. Même phénomène dans l’inconscient des jeunes New-yorkais. Leurs parents consommaient surtout du vin blanc sucré, de la bière et du whisky. Ces jeunes préfèrent donc des vins rouges, cépage merlot en tête pour le côté bordeaux.

Enfin, point non négligeable mis en avant par les auteurs de l’étude : les consommateurs sont en moyenne moins connaisseurs à New-York qu’à Paris. La french culture du vin n’est pas une légende.

(1) du 19 au 20 février 2018 à Montpellier.


En relation

Thumbnail
#AgriFood
Non, pas du mironton : la recette du vendredi

Le bœuf carottes en mode asiatique.

Thumbnail
#AgriFood
Exotisme et tradition : la recette du vendredi

Saucisse de Morteau et patate douce.

Thumbnail
#AgriFood
En France, le marché du bio sort de sa niche

Quand l'agriculture bio occupe 6,6% des terres agricoles et représente 20 % de cert

Thumbnail
#AgriFood
Du vin qui voyage en covoit'

Acheter du vin directement chez les producteurs sans se déplacer.