Aller au contenu principal

80%

© Jean-Charles Gutner

Quelque 80% des Français continuent à manger de la viande de lapin, « et à en avoir une bonne image », selon une récente étude Ifop/FranceAgriMer. 73 % affirment avoir plutôt confiance dans son mode d'élevage. La consommation a néanmoins reculé de 9,5 % en 2017, et de 10 % en 2018, alors que l'érosion ne dépassait pas 2 à 3 % les années précédentes. Les Français sont 15 % à consommer du lapin au moins une fois par mois, et les amateurs sont nettement plus nombreux chez les plus de 50 ans (92 %) que chez les 15-24 ans (63 %). Avec 0,7 kg/hab/an en 2017, les principales explications à cette consommation timide serait « qu’on n'y pense pas », le lien affectif à « l’animal de compagnie », de même que la difficulté à trouver du lapin dans les rayons. En conclusion de son étude, l'Ifop propose « d’améliorer la visibilité de l'offre », de « mieux signifier la qualité des produits » avec l’origine France, ou l’alimentation 100 % végétale et/ou sans OGM, label rouge et bio, et à « faire évoluer l'image de la viande de lapin ».

www.agrapresse.fr

AGRA l’agence d’information des politiques et de l’économie agricoles et agroalimentaires, basée à Paris et Bruxelles.


En relation

Thumbnail
#Agra data
+9,2 %

C'est la hausse de la consommation de biocarburants dans les transports en 2017.

Thumbnail
#Agra data
18 grammes par kilo de farine

C’est la teneur maximale en sel des produits de panification que la rapporteure de la commission

Thumbnail
#Agra data
90 M€

« Leur suppression constitue un allègement de charges pour l’agriculture, l’agroalimentaire et le

Thumbnail
#Agra data
1,5 million de tonnes

En 2018, la récolte de pommes françaises devrait afficher 1,5 million de tonnes, selon l’As