Aller au contenu principal

49 espèces invasives

L'herbe à la ouate, encore appelée herbe aux perruches. © Wikipedia

La Commission européenne a publié le 19 juin une liste de 12 espèces de plantes et d’animaux classées comme invasives dans l’Union européenne, qui vient s’ajouter à la liste de 37 espèces déjà classifiées ainsi en juillet 2016. De quoi s’agit-il ? Ce sont des espèces exotiques considérées comme envahissantes qui ne pourront plus être conservées, transportées, reproduites ou relâchées intentionnellement. Dans la première liste, on y retrouvait des plantes d’eau et des animaux (ragondin, écureuil gris, frelon asiatique). La liste des douze nouvelles espèces a fait l’objet d’une polémique car trois d’entre elles sont importantes économiquement pour le secteur de l’horticulture, à savoir l’herbe à la ouate ou herbe aux perruches (Asclepias syriaca), la nacla (Gunnera tinctoria) et la graminée pourpre (Pennisetum setaceum). Cette profession demande à l’avenir à Bruxelles de faire la distinction entre les espèces exotiques envahissantes et leurs variétés stériles. Une distinction que ne fait pas le règlement en place.

www.agrapresse.fr

AGRA l’agence d’information des politiques et de l’économie agricoles et agroalimentaires, basée à Paris et Bruxelles.


En relation

Thumbnail
#Agra data
300 000 hectares

La chenille processionnaire du pin a déjà colonisé 300 000 hectares de forêt français

Thumbnail
#Agra data
499 € les 100 kg

C’est le prix moyen du beurre en tant que matière première sur le marché européen.

Thumbnail
#Agra data
17 millions de ruches

Dans l’Union européenne, on compte pas moins de 17 millions de ruches, exploitées par 600 000 api

Thumbnail
#Agra data
Moins 600 km carré de terre en 2016

600 km2, soit 60 000 ha, c’est la surface de terres agricoles qui ont disparu en 2016,