Aller au contenu principal

3500 $ la tonne de cacao ?

© ADM Cocoa BV

Non, ce n’est pas le cours du cacao mais le prix que devraient être payés les planteurs pour bien vivre de leur production.

Selon la Confédération des chocolatiers confiseurs de France les planteurs de cacaoyers ne seraient pas « pas payés à leur juste valeur ». Elle estime que pour vivre décemment de la culture du cacao, un producteur devrait toucher 3500 dollars la tonne. Pourtant, le cours atteindrait aujourd’hui à peine 1200$. « Ce déséquilibre des richesses décourage les nouvelles générations, contraintes de laisser à l’abandon les plantations et de cesser tout investissement », dénonce la confédération.

Un cacaoyer met en moyenne cinq ans à produire des fèves. Un laps de temps trop long qui pousserait les industriels à intensifier les récoltes. Selon la Confédération des chocolatiers confiseurs de France, ils fournissent aux planteurs des cacaoyers hybrides capables de produire des fèves au bout de 18 mois seulement. « La quantité est ici privilégiée à la qualité, précise-t-elle. Ce cacao, en plus de perdre en noblesse et en propriétés organoleptiques, n’engendre pas de plus juste rémunération des planteurs. »

www.agrapresse.fr

AGRA l’agence d’information des politiques et de l’économie agricoles et agroalimentaires, basée à Paris et Bruxelles.

 


En relation

Thumbnail
#Agra data
183,5 millions de dollars

Le fonds international de développement agricole (Fida), organe des Nations unies basé à Ro

Thumbnail
#Agra data
1,1 milliard d’euros

C’est la somme que va dépenser Parmalat, filiale de Lactalis, pour acquérir la division « f

Thumbnail
#Agra data
+18%

C'est la progression des ventes de produits français issus du commerce équitable en

Thumbnail
#Agra data
Trois fois plus

La transformation de biomasse en gaz injectable pourrait quasi tripler par rapport à 2010.