Aller au contenu principal

+ 30 % par an pour l’export de rosé de Provence

© Patrick Cronenberger

Les rosés de Provence ont le vent en poupe à l’international. Ils connaissent une croissance de plus de 30 % par an à l’exportation en volumes. Ce taux atteint même 36 % en 2016-2017, a indiqué le conseil interprofessionnel des vins de Provence (CIVP). L’exportation de rosés de Provence est ainsi passée de près de 60 000 hectolitres (hl) en 2008 à plus de 380 000 hl en 2017. Alors que seuls la Belgique et la Suisse achetaient ces vins il y a dix ans, ceux-ci sont maintenant exportés dans 9 pays dont l’Australie et le Canada ; sur le podium, ce sont les Etats-Unis qui représentent le marché leader, représentant 50 % des exportations en valeur. Puis viennent la Grande-Bretagne et l’Allemagne. Ce succès aux Etats-Unis s’explique d’une part en raison du très fort investissement de la profession dans ce pays – entre 500 000 euros et un million d’euros par an – et d’autre part du changement de comportement d’achat des consommateurs américains. Ces derniers délaissent aujourd’hui les rosés sucrés à faible saveur pour des rosés plus secs et riches en arôme.

 

www.agrapresse.fr

AGRA l’agence d’information des politiques et de l’économie agricoles et agroalimentaires, basée à Paris et Bruxelles.

 


En relation

Thumbnail
#Agra data
Trois fois plus

La transformation de biomasse en gaz injectable pourrait quasi tripler par rapport à 2010.

Thumbnail
#Agra data
30,5 millions de tonnes

C’est le volume moyen de blé exporté chaque année par l’Union européenne entre 2014 et 2016

Thumbnail
#Agra data
+9,2 %

C'est la hausse de la consommation de biocarburants dans les transports en 2017.

Thumbnail
#Agra data
18 grammes par kilo de farine

C’est la teneur maximale en sel des produits de panification que la rapporteure de la commission