Aller au contenu principal

10 % du gaspillage alimentaire liés à l’étiquetage

© Jean-Charles Gutner

La Commission européenne a publié le 9 février une étude montrant que 10 % des 88 millions de tonnes de déchets alimentaires produits chaque année dans l’Union européenne sont liés à l’étiquetage d’une date sur les produits. Deux marquages de la date limite existent dans l’UE : celle de consommation et celle de péremption. La mention « à consommer de préférence avant le » (date de consommation) peut être source de confusion pour les consommateurs qui jettent les produits ayant dépassé cette échéance alors qu’ils sont toujours consommables. C’est le cas des produits secs comme le riz, les pâtes, les biscuits ou le café. L’étude montre qu’une mauvaise visibilité des dates concerne 11 % des produits testés. La Commission européenne dit qu’elle va créer un groupe de travail au sein de la plateforme de l’UE sur le gaspillage alimentaire, spécifiquement sur cette question des dates. Mais cette réflexion dure déjà depuis 2014, et on ne voit rien venir…

www.agrapresse.fr

AGRA l’agence d’information des politiques et de l’économie agricoles et agroalimentaires, basée à Paris et Bruxelles.


En relation

Thumbnail
#Agra data
6,5 € sur 100 €

Sur 100 € de dépenses alimentaires, 6,5 € de valeur ajoutée sont apport

Thumbnail
#Agra data
6 Français sur 10

6 Français sur 10 pensent que les boissons végétales peuvent remplacer le lait.

Thumbnail
#Agra data
17 % des Français

17% des Français suivent un régime alimentaire particulier.

Thumbnail
#Agra data
16 000 tonnes de pétales

16 000 tonnes de pétales de rose vont être récoltées en Bulgarie en 2018.